• Faites connaitre le site de l'IDA à vos amis
  • FLux RSS
Actualités
Les nouveaux bâtisseurs de cathédrale du 93
Par Cyrille   
Mardi, 05 Mars 2013 18:05

Façade ouest de la basilique Saint DenisSur le flanc gauche, il y a comme un vide. Un trou à la place de la tour. Depuis plus d'un siècle et demi qu'il manque à la Basilique Saint-Denis une flèche et le maire veut la voir à nouveau dominer les toits franciliens. Vendredi 1er mars, Didier Paillard a présenté avec Patrick Braouezec, président de Plaine commune, un projet de reconstitution de l'édifice. Avec comité de parrainage et mécénat.

Jusqu’en 1837, la basilique était pourvue d'une immense flèche comme tous les édifices gothiques. Cette année-là la foudre frappe l’édifice et la détruit partiellement. Dix ans plus tard la tour Nord est démontée par Viollet-Le-Duc. Du haut de ses 86 mètres, elle se voyait pourtant de loin, comme un signe guidant les pèlerins vers les tombeaux royaux. Le monument restera amputé, déséquilibré avec sa seule tour restante.

Powered by Web Agency
Mis à jour ( Mardi, 05 Mars 2013 18:13 )
 
Henri IV : le duc d'Anjou sent le poids de l'histoire
Par Cyrille   
Lundi, 18 Février 2013 14:17

Portrait du prince dans le studio du Figaro

Chef de la Maison légitimiste de Bourbon, Mgr le prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou, est actuellement dépositaire de la tête d'Henri IV qui lui à été remise par ses propriétaires et qu'il conserve dans un coffre-fort d'une banque parisienne.

Après l'enquête filmée des journalistes Pierre Belet et Stéphane Gabet qui a permis de retrouver la tête d'Henri IV, voici le livre du médecin légiste Charlier. Qu'en pensez-vous ?

Je suis très impressionné par la qualité, la rigueur et la clarté des études historiques et scientifiques menées par ces équipes. De même, je me réjouis du complément d'information tout à fait extraordinaire qui a été apporté avec le sang du roi Louis XVI. Cela prouve que le Dr Charlier est capable de se remettre en cause pour affiner son travail. De surcroît, son livre passionnant se lit comme un polar car cette histoire est extraordinaire.

Powered by Web Agency
Mis à jour ( Lundi, 18 Février 2013 14:28 )
 
Le visage d'Henri IV dévoilé au terme d'une longue enquête
Par Cyrille   
Lundi, 18 Février 2013 11:33

Henri IV, à 56 ans, tel qu'il etait à sa mort le 14 mai 1610De la découverte de la relique royale à son authentification, le médecin légiste Philippe Charlier et le journaliste Stéphane Gabet racontent leur aventure dans un livre qui paraît vendredi. Extraits en avant-première.

Le destin de la tête du bon roi est digne d'un roman-feuilleton. Dans Henri IV, l'énigme du roi sans tête, ouvrage qui sortira le 15 février, le journaliste Stéphane Gabet et le médecin légiste Philippe Charlier n'ont d'ailleurs pas boudé leur plaisir en racontant leurs recherches. Elles auront duré quatre ans, pleines de rebondissements, d'échecs mais aussi de succès.

Powered by Web Agency
Mis à jour ( Lundi, 18 Février 2013 12:10 )
 
Le casse-tete Henri IV
Par Cyrille   
Samedi, 02 Février 2013 13:21

Le prince en visite à France Miniature

D'historique à politique. La découverte de la tête d'Henri lV remonte jusqu'à la tête de l'Etat.

Retrouvé chez un retraité en 2008, le crâne du « bon roi » a été authentifié en 2010. Que faire maintenant de la relique du monarque, assassiné par Ravaillac en 1610 et enterré avec les autres rois de France à la basilique de Saint-Denis, où son tombeau avait été profané par les révolutionnaires en 1793 ?

Powered by Web Agency
Mis à jour ( Samedi, 02 Février 2013 14:08 )
 
Que faire de la tête d’Henri IV ?
Par Cyrille   
Vendredi, 01 Février 2013 16:00

La tête momifié d'Henri IVEtrange dépôt pour le coffre-fort d'une banque que la tête d'un roi ! Dans un établissement parisien de la rive droite, dont le nom est gardé secret, reposerait en effet le crâne momifié... d'Henri IV.

Les historiens ont longtemps douté de l'authenticité de cette royale relique. Mais, le 31 décembre dernier, une équipe de scientifiques franco-espagnole emmenée par le docteur Philippe Charlier a établi un profil génétique commun entre la tête et du sang séché appartenant à son descendant Louis XVI. « Elle n'a dès lors plus rien à faire dans ce coffre, c'est un traitement immoral », s'indigne Philippe Charlier. Pour lui, comme pour l'actuel duc d'Anjou, héritier des Bourbons, la tête d'Henri IV doit rejoindre les autres rois de France inhumés à la basilique Saint-Denis.

Powered by Web Agency
Mis à jour ( Samedi, 02 Février 2013 14:13 )
 
Page 7 sur 21